2017 bandeau cap leucate

Rapport d'activités 2018 - 2019

Bienvenue à tous à cette assemblée générale 2019.


Cette année nous n’avons pas accès à la salle du Galion, où les AG s’étaient tenues depuis plusieurs années, puisque cet établissement est en cours de travaux. Le terrain sur lequel nous sommes est moins confortable et nous ne pourrons malheureusement pas illustrer nos activités par la projection de quelques images. J’espère cependant que vous êtes bien installés.

Je voudrais maintenant remercier Marie-France Barthet qui, pendant deux années, a assuré la présidence de notre association avec compétence et dynamisme. Avec le conseil d’administration elle a su faire avancer de nombreux projets et réflexions sur des sujets environnementaux. Je tiens à lui faire part ici de toute ma gratitude.

Après le premier CA du mois d’août, où j’ai été élue présidente, j’ai demandé un rendez-vous au maire pour lui présenter les orientations votées lors de l’AG, lui faire part de remarques, inquiétudes voire doléances des adhérents et lui poser quelques questions. Je mentionnerai quelques-uns de nos échanges au cours de l’exposé.

Les activités de 2018-2019 découlent des orientations prioritaires définies lors de la dernière assemblée générale. Ces activités se déclinent toujours selon les trois thèmes : prévention des risques et nuisances, entretien et aménagement de la station, animation et convivialité, ce que je vais développer. 


  1. Prévention des risques et nuisances

    • Submersion marine

      
Ce sujet est à l’ordre du jour depuis plusieurs années. Vous avez tous entendu parler du PPRL, Plan de Prévention des Risques Littoraux, que Gérard Falcou et Marc Stoupy ont épluché pour nous. Ce Plan a été présenté en détail par Gérard les années précédentes. Sur le site de l’APPFL, nous expliquons les conséquences pratiques de ce PPRL et les démarches à effectuer par les propriétaires.

      
 Qu’avons-nous fait en 2019 ? 
Pour les habitations à risque, un diagnostic est obligatoire pour estimer les travaux de sécurité à effectuer à partir de la fameuse cote NGF.

      Ce point de la submersion marine a été abordé lors de mon entretien avec le maire en demandant comment les habitants sont informés de leurs obligations et si la mairie pourrait établir l’interface entre les administrés et les prestataires habilités à réaliser les diagnostics. Il m’a été répondu « les habitants sont prévenus par tous les moyens à disposition, il faut que les gens s’habituent à une culture à risques ». Concernant la seconde question, pas de réponse précise. 
Pour essayer de recenser les propriétaires intéressés par une action commune pour l’établissement du diagnostic et réduire ainsi les coûts nous avons distribué un tract dans toutes les habitations concernées. À ce jour, deux réponses : un adhérent et un non adhérent. Nous verrons quelles suites sont à donner. 


    • Risque d’incendie, débroussaillement
      • Il faut continuer et inciter fortement les propriétaires à agir sur leur terrain. Un feu a débuté l’été dernier tout près d’ici. La mairie patrouille mais n’intervient pas à l’intérieur des propriétés.
      • En mars dernier, à l'initiative du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, et de la commune de Leucate, une dizaine de nos adhérents a répondu à l'appel aux bénévoles pour un chantier de débroussaillage sur la falaise de Leucate pour enlever les jeunes pins d’Alep dont le développement rapide menace les pelouses sèches qui sont riches en biodiversité.
      • Certains adhérents, résidents non permanents, s’étaient plaints l’an passé de la limitation du nombre de passages « déchets verts » à la déchetterie. À notre demande d’augmenter le volume autorisé, la mairie devait envoyer un courrier aux responsables de la déchetterie demandant « la bienveillance au printemps » Des retours d’expérience des adhérents seraient intéressants.
    • Plan Communal de Sauvegarde PCS

      
Ce plan permet d’alerter la population lors d’une prévision d’accident majeur : tempête, inondation, canicule etc. 
Lors de la submersion marine du 1er mars 2018, où plusieurs maisons avaient été inondées, le PCS n’avait pas fonctionné, les habitants n’avaient pas été prévenus. Nous avons rencontré deux fois le chef de la police municipale Anne-Florence Mauzy en septembre 2018 et début juin 2019 pour connaitre le fonctionnement de ce plan. C’est la Préfecture qui prévient les communes en cas d’alerte, or la commune de Leucate n’aurait pas été prévenue en mars 2018. Nous avons suggéré, comme le font certaines communes, que la mairie trouve un représentant-référent par quartier, référent qui connaîtrait les habitants vulnérables. 

La police municipale a préparé une nouvelle version de l’imprimé PCS recensant les personnes à prévenir en cas d’alerte. Il est notamment demandé d’indiquer s’il y a des personnes âgées ou handicapées. Nous vous invitons à remplir cet imprimé, à le faire remplir autour de vous, et à l’envoyer soit à la mairie, soit à la police. Vous pouvez aussi nous le remettre.

    • Nuisances sonores 


      La mairie nous a confirmé que toutes les « musiques » devaient s’arrêter à minuit dans les lieux extérieurs. À l’intérieur elles peuvent continuer jusqu’à 2h du matin à condition de ne pas gêner l’environnement. En cas d’infraction il faut appeler la police municipale qui patrouille et noter les jours, lieux, heures pour lesquels ces mesures n’auraient pas été respectées.

  2. Entretien et aménagement de la station

    • Tennis

      
Ces terrains n’ont toujours pas été réparés et nous craignons qu’ils disparaissent. Nous avons manifesté notre inquiétude, disant souhaiter que ces tennis restent à Leucate plage près du centre, dans une zone abritée. « Je ne peux rien vous dire pour l’instant, ni qu’ils resteront ni qu’ils déménageront, mais vous serez consultés » dixit le maire à la réunion de quartier.

    • Terrasse Ginette 


      Début 2019, l’emplacement de Ginette n’était pas déblayé. Des blocs de béton, de gros câbles d’alimentation étaient encore en place le 9 janvier 2019, la murette était fissurée et le terrain de pétanque recouvert de cailloux. 
Suite à ce constat de négligence et après investigations, nous avons découvert que la terrasse Ginette relevait d’un contrat particulier qui dépend du domaine communal de Leucate et ne fait pas partie d’une concession d’état, comme les 3 autres lots de plage Le Poulpe, Les Pilotis et Biquet. 
Pour les concessions d’état, les contrats indiquent que « plage et environs devront être vierges de toute trace d’occupation du 2 octobre au 31 mars » alors que pour Ginette il nous a été répondu qu’il n’y avait « aucune date de montage et de démontage car les autorisations de terrasses peuvent s’entendre à l’année » !

    • PLU

      
Dans le cadre de la concertation préalable à la révision du PLU, nous avons inséré dans les registres de la mairie, une contribution qui figure sur le site. Cette contribution argumentée demande notamment le classement en zone non constructible de la zone fortement inondable, dite UD4, qui contient l’emplacement des terrains de tennis, la place du marché et du parking attenant. 

    • Remblais illégaux

      Lettre au maire signalant des travaux de remblaiement effectués au sud du camping municipal. L’accumulation de tels travaux, destinés à augmenter la surface du camping, sont interdits par le PPRL et risquent d’entraver l’évacuation des eaux de submersion marine.

    • Divers


      Demande réitérée d’entretien des toilettes face à la Côte Rêvée. Une couche de peinture a été passée à l’extérieur mais pas à l’intérieur de la porte. 
- Suite à notre demande, des bacs pour « déchets de la mer » devraient être placés près de la murette à l’automne lors des grandes tempêtes afin que les promeneurs puissent ramasser les déchets rejetés sur la plage. 


      Signalons que l’application INFO TRAVAUX de la mairie fonctionne très bien. N’hésitez pas à la télécharger, à l’utiliser lorsque vous constatez une anomalie, un dysfonctionnement.
-

      Lors de la création du restaurant gastronomique Le Grand Cap, situé à côté de l’ancien relais désaffecté de télécommunications, un centre d’information touristique, maison de la nature, était prévu. Au printemps 2019, un bistrot l’Aphyllante vient d’ouvrir ses tables. Les murs de cette salle de restaurant sont couverts de panneaux décrivant la nature environnante, on trouve quelques prospectus mais aucun accueil. Signalons aussi que ces panneaux, dont certains sont obstrués par des meubles, ne sont pas consultables pendant le service. Nous tenions à vous informer de cette dérive et voir quelles suites pourraient être données.

  3. Animation et convivialité

    • Cinéma

      
Ciné-Plage entame sa 4ème année. Les séances ont repris et ont toujours autant de succès. Pierre Renard, qui s’occupe du cinéma, a recueilli des demandes d’augmentation des séances. Nous en parlerons mais il faudrait trouver des volontaires pour aider à l’organisation des séances de cinéma et réfléchir au financement !

    • Repas d’hiver

      
Il s’est tenu le 8 février à La Bodega au village où une soixantaine de convives étaient présents.

    • Barbecue


      Suivant une idée de Marie-Annick Giraud, nous allons inaugurer, le 13 août, une soirée barbecue sur la plage. La municipalité nous prête le matériel et met du personnel municipal à disposition. L’idée étant que chacun apporte son repas et fasse griller sa viande sur le « foyer communal ». Des boissons seront offertes par l’association.

Tous les membres du CA ont participé activement aux différentes activités : CA, réunion de quartier sur invitation du maire, rencontres avec la police municipale, à la mise en œuvre des séances de cinéma (choix des films, réalisation et pose des affiches, aide à l’installation du matériel), à la recherche d’informations concernant le PPRL, le PLU, à la recherche d’améliorations.

Nous souhaitons recevoir vos suggestions, propositions, notamment pour l’animation. 
Et, les taches étant multiples et variées, nous aimerions que quelques-uns parmi vous viennent renforcer le CA !

Suite aux questions-interventions de l’assemblée, nous pourrons compléter les propositions d’orientation pour 2019-2020, qui se déclineront sans doute selon  3 axes :

  • Prévention : continuer à exercer notre vigilance et ténacité sur les problèmes d’urbanisme, PLU et PPRL, demander la pose de repères de crues
  • Entretien et aménagement : renouveler avec insistance nos demandes de rénovation des tennis, entretien des toilettes, veiller à garder un site propre et accueillant. Demande de végétalisation notamment sur les parkings.
  • Animation : Activités à poursuivre et améliorer.

Imprimer

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars
Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé
Demo

Pour participer, devenez Adhérents APPFL

contacter l'association par mail icone enveloppe

Contacter l'APPFL : Association de Protection de la Plage et de la Falaise de Leucate

Pour régler votre cotisation en ligne, utiliser le bouton ci-dessous :

Vous pouvez aussi régler par chèque ou en liquide, envoyé par la poste ou placé directement dans la boite aux lettres :

APPFL
c/o Paul Caizergues
9, Impasse des Lavandes
11370 Leucate

 

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitiez, faire un don à l'association d'un montant libre, en utilisant le bouton ci-dessous :

Cotisations 2019 à la date du 7/9/2019 : 125 ( 157 en 2018 )

Notre budget  est basé sur une hypothése de 160 adhésions

2018 : 32

6

2018 : 125

2019 : 119

Cotiser